Manifestations organisées par Phonie-Graphie

Grec moderne

La presse pré-révolutionnaire grecque  par Alkisti Sofou
le vendredi 5 juin 2009  
lieu : Maison de la Grèce ,  
heure : 19 H 00


La presse pré-révolutionnaire grecque
par Alkisti Sofou
Vendredi 5 juin 19:00, Maison de la Grèce

Sous le nom de presse pré-révolutionnaire grecque, on rassemble toutes les publications périodiques hebdomadaires et bimensuelles, parues à Paris et à Vienne de 1791 à 1821 en langue grecque. Ce sont de nouveaux produits culturels qui par leur périodicité, leur circulation et la diversité de leur matière comme par leur fonction et leur ambition politique et culturelle, constituent un moment clé, et un instrument privilégié de la production culturelle des Lumières grecques et du renouveau hellénique. Le premier journal en langue grecque parut à Vienne peu avant la fin du XVIIIe siècle. En quoi le contexte socio-historique était-il favorable à l’émergence d’un journal grec ? Quels sont les faits culturels, sociaux, politiques et économiques qui ont permis la naissance et l’évolution de la presse grecque ?

A quels nouveaux besoins de communication et d’information a répondu la création de ces journaux ? Quelles en étaient les lignes directrices ? Dans cette conjoncture, ils ne pouvaient pas ne pas s’interroger sur le choix de la langue à utiliser : langue archaïsante ou populaire ? En fonction de leurs objectifs, leur volonté de participation active au mouvement des Lumières grecques, quel type d’information ont-ils privilégié, quel contenu culturel, politique ont-ils prioritairement retenu ? Enfin, quelles vicissitudes ces journaux ont-ils connues au cours de leur trajectoire ?En effet, si la presse grecque est définie par les thèmes et enjeux de discussion des cercles viennois et parisiens qui rassemblaient les érudits grecs de la diaspora et ceux du sud-est européen, elle reflète aussi l’évolution socio-économique, culturelle et idéologique des Grecs. Celle –ci est due à la multiplication des traductions ou adaptations d’ouvrages occidentaux qui véhiculent de nouveaux idéaux, mais également à l’émergence d’une nouvelle force économique et d’une classe bourgeoise. Celle-ci commence à prendre conscience de sa force sur le plan social et politique, elle prête une oreille favorable aux idées nouvelles, et elle contribue au changement dans les communautés urbaines du sud-est européen.

NB. Cette conférence est issue de la recherche effectuée dans le cadre d’un doctorat présenté brillamment à l’Université Paris IV-Sorbonne

Bookmark and Share

autres manifestations à venir

Rappel des manifestations auxquelles vous avez déjà participé

 
AccueilQui sommes-nous ? To Gramma La Grèce à Paris Liens Nous contacter
Pour bénéficier des mises à jour de notre site, vous devez régulièrement cliquer sur le bouton "actualiser" de votre navigateur.